Logo Pays de Saverne
contact
intranet
support
Faire de la rénovation énergétique un moteur de développement territorial

ÉCONOMIE

Bockel, retour de flammes gagnant

Bockel, retour de flammes gagnant

10 juillet 2016, Mathieu Domeneghetty (l’un des associés de la chocolaterie Bockel) referme la porte de la camionnette couleur chocolat. « C’est notre dernier voyage, on a tout vidé ». En effet, la chocolaterie vient de quitter les 3 ateliers de la maison des entrepreneurs où elle avait trouvé refuge depuis août 2014. Une nouvelle aventure commence pour la trentaine de salariés de l’entreprise, dans des locaux flambants neufs (sans jeu de mots) situés sur la zone d’activités du Martelberg, en bordure de la route de Dettwiller. 

Quel beau symbole pour le développement économique de notre territoire et pour illustrer la pugnacité de nos entrepreneurs. 

Retour sur une épopée extraordinaire. 

2 juillet 2014, à quoi pensait Jacques Bockel... 

2 juillet 2014, à quoi pensait Jacques Bockel... durant ses vacances ? Pour la première fois depuis bientôt 30 ans, il avait décidé de prendre un mois complet de congés et se trouvait sur sa moto, en Norvège, en route pour le cap Nord. 

29 ans après avoir créé son entreprise, il pouvait profiter de ce repos rare pour mesurer combien son travail avait porté ses fruits. Dans un univers dont il n’était pas issu, Jacques Bockel avait réussi à faire de son nom une marque connue et reconnue, forte d’une gamme impressionnante de créations originales comme les asperges d’Alsace, le très prisé kama-sutra, le chocolat dans tous ses ébats, le tour du monde en chocolat, les roses de Saverne, la tour de Babel, les cigares du pharaon, les crayons de couleur ou le plus récent Nut’Alsace

Parmi ses nombreux projets, pensait-il célébrer les 30 ans de son entreprise en 2015 ? C’eut été la logique des choses et puis soudain… 

En ce début de matinée du 3 juillet 2014, un appel téléphonique de ses associés restés à Saverne mit un terme subit au repos estival : la chocolaterie venait d’être complétement ravagée par un incendie. 

Deux jours plus tard, le capitaine Bockel était parmi ses troupes et avait déjà sonné la mobilisation générale : « on repart, on va construire une nouvelle chocolaterie encore plus grande, encore plus belle. Et puis, il faut préparer la fin d’année, le 18 août, il faut qu’on puisse redémarrer la production ». 

Branle-bas le combat donc ! Une semaine après, tandis que l’on cherchait des locaux qui pourraient accueillir l’entreprise, Jacques Bockel était déjà à Paris en train d’acheter des machines. 

A la mi-août, les travaux commençaient à la maison des entrepreneurs, la communauté de communes de la Région de Saverne mettant à disposition 3 ateliers qui étaient vite métamorphosés : un hall d’expédition là, une ligne de production ici, une chambre froide plus loin, un bureau transformé pour y produire le Nut’Alsace, … 

Le 19 août, la production redémarrait dans les locaux de la chocolaterie Schaal à Fegersheim. 

Le 1er septembre, les premiers chocolats sortaient des locaux provisoires à Saverne, soit tout juste deux mois après le sinistre ! 

Le vendredi 16 octobre, 500 personnes participaient à l’inauguration de cette chocolaterie de campagne et pour l’occasion, Jacques Bockel lançait avec malice sa nouvelle création : retour de flammes. 

Déjà, les 4 associés (Jacques Bockel, Véronique Schott, Jérémy Bockel et Mathieu Domeneghetty) réfléchissaient à la nouvelle chocolaterie… en plus du reste naturellement. Le public était même invité à les aider à choisir parmi les 3 projets architecturaux. 

Fin 2015, le squelette de métal sortait de terre sur la zone du Martelberg et le 6 juin 2016 – ça ne s’invente pas – Jacques et ses troupes débarquaient dans La chocolaterie ; un élégant bâtiment de 3300m² avec un magasin de 250m² et une salle de conférences de 60 places équipée d’un système de projection ultra-moderne pour une immersion gourmande dans l’univers du chocolat. 

La Bockel team – qui est passée d’une trentaine de collaborateurs à près de 45 durant ces deux ans - dispose maintenant d’un outil de travail qui lui permettra de laisser libre cours à sa créativité et de partager sa passion avec tous les amoureux du chocolat. 

Nous avons hâte de découvrir ce palais de la gourmandise et de retrouver les délicieuses odeurs de chocolat qui nous manquent déjà à la maison des Entrepreneurs. 

Longue vie à La Chocolaterie !
Ressources et Liens
Pays de Saverne Plaine et Plateau
par Frédéric TERRIEN
icône lien
Planet Chocolate