Logo Pays de Saverne
contact
intranet
support

Fédération Française de la Construction Passive

Ressources et Liens
l'énergie la moins chère est celle 
que l'on ne consomme pas
site web de l'entreprise
Dans la course aux économies d'énergie, il y a des évidences qu'il faut rappeler : l'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas ! 

En matière de construction, le label Passiv'Haus atteste de réalisations exemplaires avec de si faibles besoins en énergie qu'on peut se passer de chauffage conventionnel. 

En vieux routard de la construction, Jean-Claude Tremsal s'intéresse depuis des années à ce standard de construction, fort répandu Outre-Rhin mais qui peine à s'imposer en France. 
Mais là où il y a une volonté, il y a un chemin, reste à fédérer quelques pionniers pour s'y engager. C'est de cette volonté qu'est née, en mai 2012, la Fédération Française de la Construction Passive qui se fixe notamment pour objectif de promouvoir et faciliter l'application du concept de construction passive dans les métiers de la construction . 

La "fédé" comme on l'appelle entre membres a élu domicile à Saverne, un choix logique puisqu'on retrouve parmi ses fondateurs des chefs d'entreprises du territoire comme Jean-Claude Tremsal (Cabinet OZE - Saverne), Hervé Kintzelmann (La Maison Innovante - Dettwiller) ou encore Christophe Bieber (Bieber Bois - Waldhambach). 

La "fédé" rejoindra bientôt le pôle de ressources efficacité énergétique, un bâtiment de 550m² que la communauté de communes de la Région de Saverne est en train d'ériger sur la zone du Martelberg - dans le standard Passiv'Haus évidemment - et qui sera dédié à l'éco-rénovation et l'éco-construction. 
Un bel écrin pour la "fédé" et la preuve in-situ que le passif n'est pas une utopie. On peut construire en Alsace des bâtiments 5 fois plus performants sur le plan thermique que la norme BBC à un coût maîtrisé, la fédération française de la construction passive le prouve au quotidien.