Logo Pays de Saverne
contact
intranet
support

Réunion sur la méthanisation - Lohr

Près de 50 élus, exploitants agricoles et autres acteurs concernés étaient présents à Lohr pour échanger sur la méthanisation à l’échelle du Pays de Saverne Plaine et Plateau, et visiter la récente unité de méthanisation du GAEC Hillmatt.

Les objectifs territoriaux en matière de méthanisation

Le développement des énergies renouvelables à un triple objectif :  

− Au niveau environnemental, le recours à une énergie renouvelable dite « propre », comme la méthanisation, doit permettre de réduire notre impact sur le réchauffement climatique. Le traitement par méthanisation offre la possibilité d’une double valorisation des déchets. Prioritairement utilisé dans des installations de combustion aux fins de production d’électricité, une diversification des usages du biogaz est maintenant possible avec l’ouverture de son injection dans le réseau de gaz naturel. 

- Au niveau économique, les EnR présentent des investissements importants mais aussi un gisement d’emploi ou une diversification économique (cas de la méthanisation agricole). 

- Au niveau social, le développement des EnR est l’occasion de créer des liens entre acteurs locaux, mais est aussi et surtout une opportunité de répondre à la précarité énergétique (possibilités d’apports de chaleur dans les foyers proches d’une unité de méthanisation). 

Au niveau régional, d’après le Schéma Régional Climat, Air, Energie (SRCAE), le territoire du Pays de Saverne doit viser une production supplémentaire de biogaz de 16 GWh d’ici 2020, équivalant à la création de 5 projets d’environ 200 kWé (unité moyenne en France).  

Les gisements valorisables via la méthanisation en Alsace,
par Jonathan MULLER de l’ADEME Alsace

Une étude menée en 2013 par l’ADEME et la Région Alsace a permis de mieux cerner les gisements de matière organique en Alsace et de déterminer des perspectives de valorisation en méthanisation. Le contexte alsacien présente en effet quelques atouts en la matière : 336 000 ha de Surface Agricole Utile (culture de maïs, viti-viniculture, culture spécialisée), 330 industries agroalimentaires, 21 sites de méthanisation (dont 14 sur STEP) ou encore 25 sites de compostage. 

À l’échelle de l’Alsace, plus de 80% du gisement provient de l’agriculture.

Le Pays (hormis le secteur boisé de La Petite Pierre) a été identifié parmi les 4 territoires alsaciens à fort potentiel. La matière organique mobilisable est estimée à 8,5 millions de Nm3 équivalent méthane (soit 8% du potentiel alsacien), ce qui permettrait d’approvisionner environ 7 000 maisons. L’atout du Pays de Saverne est que ce gisement important fait écho également à un potentiel important de consommation de chaleur.  

La méthanisation à la ferme,
par Christophe GINTZ de la chambre d’agriculture

La méthanisation à la ferme est une forme de méthanisation (avec les STEP et les industries agro-alimentaires). Elle est particulièrement adaptée au contexte du Pays de Saverne et de l’Alsace Bossue, où les exploitations agricoles sont encore bien présentes.  

Elle apporte une solution globale, pour l’agriculteur (valorisation des effluents et de la biomasse agricole, diversification de l’exploitation, autonomie énergétique), pour l’environnement (production d’énergie renouvelable, réduction des émissions gaz à effet de serre, gestion de la fertilisation organique) et pour le territoire (valorisation de proximité des déchets organiques, synergie locale entre acteurs, création/maintien d’emplois non délocalisables). 

Sur le plan technique, M. Gintz insiste sur le fait que le dimensionnement d’une unité dépend de la ressource, de la valorisation du biogaz, de la valorisation de chaleur en situation de cogénération et des frais de fonctionnement /d’exploitation. Un projet peut se monter de manière individuelle, avec ou sans contrats d’approvisionnement, ou collective. Dans tous les cas, il conviendra de bien étudier en amont, le gisement, puis la technique, pour un fonctionnement efficace, ainsi que la rentabilité du projet, et son montage technique, juridique (contractualisations) et financier. 

Enfin, il présente les projets en cours, soit pour le Pays : 1 réalisé, 1 en construction et 1 en projet.

L’appel à projet Energivie.info « installations de méthanisation »,
par Jonathan MULLER de L’ADEME Alsace

D’un point de vue financier, l’Etat a mis en place des coûts de rachat d’électricité et de gaz (injection dans le réseau). Des subventions sont également mobilisables, notamment dans le cadre d’un appel à projet de l’ADEME, permettant au final à un exploitant agricole d’obtenir environ 30 % de financements pour son projet (hors tarifs de rachat). 

Visite et présentation de l’unité de méthanisation du GAEC Hillmatt,
par Martial BIEBER
 

 L’unité de méthanisation du GAEC Hillmatt à Lohr fonctionne depuis le 14 août 2014, avec une production en voie humide estimée à 250 kw électrique (kwé). L’investissement s’élève à 1,5 M€ (méthanisation et valorisation, hors aménagements extérieurs). 
La METHANISATION (ou « fermentation anaérobie », car sans oxygène) est un procédé biologique permettant de valoriser des matières organiques (riches en eau et à fort pourvoir fermentescible) en produisant du gaz convertible en énergie (biogaz) et un digestat (résidu composé d’éléments organiques non dégradés) utilisé comme fertilisant.
par Eve ZIMMERMANN
Sources :
www.biogaz-energie-renouvelable.info
 www.actu-environnement.com www.developpement-durable.gouv.fr

Ressources et Liens
Retrouvez le diaporama de présentation
Le diaporama de Terre d'Avenir
Retrouvez le diaporama de présentation
Présentation de l'Ademe
Réunion publique sur la méthanisation