Logo Pays de Saverne
contact
intranet
support
illustration du scénario négawatt
Benjamin GODFROY

Zoom sur le « scénario Négawatt »

Afin de se prémunir des conséquences néfastes (environnement, santé, société, économie...) du changement climatique, la France s'est engagée à diviser par 4 ses émissions de CO2 d'ici à 2050 en prenant comme base 1990. L'association Négawatt, créée en 2001 propose un scénario, véritable plan d'actions, pour atteindre cet objectif et qui permet même une sortie du nucléaire. Ce travail est une opportunité pour donner de grandes orientations à notre territoire, qui a décidé de s'engager pleinement dans la transition énergétique.
Ressources et Liens
par Benjamin GODFROY
Hypothèses et méthode
Site officiel de présentation
présentation du scénario

La démarche Négawatt

et graphiques interactifs
Cette démarche promue par l'association se décompose en 3 étapes : la sobriété énergétique, l'efficacité énergétique et enfin le développement des énergies renouvelables. 
 
La sobriété énergétique   
Elle consiste à utiliser l'énergie en fonction de nos vrais besoins. La société moderne a eu tendance à développer des besoins superflus qu'il convient de limiter pour diminuer notre consommation d'énergie. Selon l'association, il faut « restreindre nos besoins les plus extravagants, supprimer les plus nuisibles. ». Est-ce que chaque foyer a besoin d'une piscine creusée, de 3 écrans plats, de 2 voitures ? 
Cette première étape consiste à s'interroger sur nos besoins 

L'efficacité énergétique   
Elle consiste à utiliser la technologie et la méthode les moins gourmandes en énergie pour rendre un service énergétique.  
Par exemple, isoler son logement ainsi qu'installer des ampoules économes permet d’augmenter l'efficacité énergétique du service chauffage et éclairage. 
Négawatt mise sur l'amélioration de l'efficacité énergétique des technologies. Un ordinateur consomme moins aujourd'hui qu'hier. Cette tendance devrait poursuivre les prochaines années. 
 
Le recours aux énergies renouvelables (EnR)   
Les EnR permettent de répondre à nos besoins énergétiques tout en privilégiant les solutions « les moins polluantes et les plus soutenables ». 
Cette étape consiste à développer les énergies renouvelables telles que l'énergie éolienne, solaire photovoltaïque, thermique, l'énergie hydraulique... 

La démarche Négawatt consiste donc à privilégier la réduction de nos besoins énergétiques sur le développement des sources d'énergie nouvelle. En effet, l'énergie non consommée n'a pas besoin d'être produite. La société peut donc plus facilement s'orienter vers un modèle quasi totalement orienté vers les EnR.

Page wikipédia claire et concise
En résumé, le scénario Négawatt montre que l'atteinte de l'objectif facteur 4 est réalisable à condition que tout le monde se mobilise : citoyens, administrations et entreprises. Ce scénario permet même une sortie du nucléaire, énergie contestée en raison des conséquences terribles que représenterait un accident nucléaire pour la population mais aussi l'environnement.
Le scénario Negawatt

Le programme d'actions Négawatt

Équipement électrique  
 
L'association Négawatt prévoit de supprimer certains équipements inutiles (postes TV en surnombre…) et d'augmenter l'efficacité énergétique des équipements électriques (ampoules, ordinateur…). Par exemple, dans son scénario l'association prévoit l'arrivée de système audio-vidéo unifiés qui remplacerait téléphones, TV, ordinateur. Par ailleurs, «la consommation annuelle d'électricité pour l'éclairage résidentiel est divisée par 3,5. » 
 
Logement 
 
Le scénario Négawatt prévoit la rénovation thermique progressive de l'ensemble des bâtiments entre 2015 et 2050, en commençant par les bâtiments les plus anciens car ce sont les plus énergivores. Le scénario prévoit aussi d'obliger le passif comme norme de construction dès 2020. 
 
Transport
 
Selon l'association, « l'enjeu est de sortir de sortir de notre dépendance presque totale au transport automobile, du moins sous sa forme actuelle, tout en conservant notre liberté de déplacement. » Le scénario opte pour un meilleur remplissage des véhicules (voiture, bus, train), un développement du transport en commun, notamment du train et du bus et enfin d'une réduction importante du transport aérien. Les voitures devraient aussi consommer moins d'énergie car elles seront plus efficaces (baisse du poids, hybridation…). Les voitures hors zones urbaines fonctionneraient majoritairement au gaz, provenant des biodéchets. La baisse de la vitesse des véhicules devrait permettre une baisse des consommations énergétiques. La voiture électrique est réservée pour les zones urbaines. 
 
Industrie et Agriculture 
 
Pour améliorer l'efficacité énergétique de l'industrie, le scénario prévoit différentes mesures dont notamment la création de réseau de chaleur pour récupérer l'énergie dégagée par certaines industries. Il prévoit aussi la généralisation des consignes pour le verre, une baisse de l'utilisation des tracts publicitaires ainsi qu'une augmentation des capacités de tri et de recyclage des emballages et plus généralement des déchets. 
Concernant l'Agriculture, Négawatt conseille de s'orienter vers une agriculture plus respectueuse de l'environnement en réduisant les intrants chimiques agricoles. A ce titre, il conviendrait d'augmenter la part de l'agriculture biologique. L'institut prévoit aussi une diminution de la consommation d'aliments carnés dans le régime alimentaire. Ainsi, il faudrait réduire notre consommation de viande de 50 % d'ici 2050. 
 
La production d'énergie renouvelable 
 
L'association insiste sur le développement des EnR pour répondre à nos besoins énergétiques. Le développement du bois-énergie pourrait permettre de chauffer davantage de logements. Par ailleurs, le développement du biogaz à partir de biodéchets devrait permettre de produire un carburant renouvelable pour les voitures. 
Au niveau électrique, l'association mise clairement sur le développement de l'énergie éolienne onshore et offshore, puis dans une moindre mesure de la méthanisation et du solaire photovoltaïque. Ainsi, la puissance installée en éoliennes terrestres devrait passer de 8000 MW en 2015 à 50 000 MW. Les parcs d'éoliennes marines aujourd'hui inexistants en France devraient avoir une puissance de 78 000MW en 2050 ! 
Enfin, selon Négawatt, il faudrait aussi développer le solaire thermique à la fois pour l'eau chaude sanitaire mais aussi pour le chauffage. 

Le travail de Négawatt représente enfin une formidable feuille de route pour mettre notre territoire sur le chemin de la transition énergétique.
Evolution comparée des productions en énergies primaires par source entre le scénario tendanciel et le scénario négawatt
En résumé, le scénario Négawatt montre que l'atteinte de l'objectif facteur 4 est réalisable à condition que tout le monde se mobilise : citoyens, administrations et entreprises. Ce scénario permet même une sortie du nucléaire, énergie contestée en raison des conséquences terribles que représenterait un accident nucléaire pour la population mais aussi l'environnement. Le travail de Négawatt représente enfin une formidable feuille de route pour mettre notre territoire sur le chemin de la transition énergétique.